« Les Vélazquez » – Aspi Deth

Publié: 5 janvier 2015 dans Romance
Tags:, , , , , , , , ,
Parution: 3 décembre 2014 (pour le dernier épisode) Edition: Auto-édition Genre: Romance

Parution: 3 décembre 2014 (pour le dernier épisode)
Edition: Auto-édition
Genre: Romance


4eme couverture


Lorsqu’elle fait la connaissance de Ricardo Velázquez, un séduisant et mystérieux Vénézuélien, Marie ignore à quel point cette rencontre aussi atypique qu’explosive va bouleverser son quotidien.

Irrésistiblement attirés l’un vers l’autre, elle tentera de découvrir la vérité à son sujet et apprendra à ses dépens à ne pas se frotter aux membres de la famille du jeune homme, aussi redoutables les uns que les autres.

Entre guerre des gangs, coup de foudre, complots et amours interdits, découvrez la saga numérique à ne pas manquer enfin disponible en version papier, cocktail explosif de mafia et de romance. 


Mon avis


Cette saga est composée de 7 épisodes. Je l’ai commencé sans a priori car je ne connais pas vraiment le thème de la mafia et encore moins celui de la mafia vénézuélienne !

C’est l’histoire de Marie, bruxelloise et sacrée bout de femme avec un fort caractère qui n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, qui va rencontrer Rico, un beau et sexy latino. Après des débuts houleux (et franchement drôles par moment), leur relation évolue. En parallèle, on apprend à connaître la famille Velazquez qui semble vraiment peu fréquentable au premier abord. Petit à petit, les personnages deviennent attachants, même ceux qui semblent être les moins sympathiques… Et quand Marie et la famille se rencontrent, ça ne peut que faire des étincelles ! C’est parfois drôle, d’autres fois beaucoup plus dur et angoissant.
Aspi Deth nous fait évoluer dans cette famille, où règne l’honneur et la famille avant tout. Une famille qui rivalise avec d’autres: meurtres, règlements de compte, mariages arrangés, secrets de famille, etc.

Je ne voudrais pas en dire trop sur l’histoire et ce qui m’a plu, par peur de vous gâcher le plaisir en vous spoilant. Mais je voudrais tellement décrire l’atmosphère particulière qui se dégage des relations que nouent les personnages les uns avec les autres et qui font l’histoire, au final.
Je vais donc vous dire quelques mots sur les personnages principaux :

– Ricardo (Rico) : Le bellâtre, amoureux de Marie, qui pourrait même passer pour un harceleur au début de l’histoire. C’est le second de son frère Gaspard, chef de clan de la famille Velazquez. Il est le futur chef de clan et a beaucoup de responsabilité. L’honneur de sa famille est tout pour lui et il n’hésite pas à se salir les mains quand on s’en prend à elle. Avec l’arrivée de Marie dans sa vie, tout va être chamboulé. Il se pose beaucoup de questions sur le danger que représente sa vie désormais.

– Marie : Belge au caractère bien trempé arrive dans la famille Velazquez comme un cheveu sur la soupe. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas la bienvenue, surtout auprès de Gina.

– Gina : Soeur ainée de la famille Velazquez, elle est celle qui dirige officieusement le clan. Elle est cruelle et autoritaire. Mais aussi très belle et sait en jouer. Elle est contre l’arrivée de Marie, l’étrangère dans sa famille, et fera tout pour l’en faire sortir, peut importe les moyens utilisés… On aurait tendance à la détester mais son histoire est plus compliquée qu’il n’y paraît. On peut au moins lui accorder le mérite d’être courageuse, d’aimer sa famille et de la pprotégerau point de faire des choses inimaginables…

– Estella et Romero : Estella est la fille de Gina. Romero est le meilleur ami de Rico. Tous les deux se connaissent depuis qu’ils sont petits. Elle l’aime. Lui l’aime (même si c’est un homme à femmes). Mais leur amour est impossible car dans la famille, on respecte les traditions, et Estella est destinée à un autre homme.

On s’attache à ces personnages, on angoisse pour eux,  on a peur. On voudrait que les amoureux puissent s’aimer, que les conflits s’arrêtent, que tout finisse bien…
Et ce final…Pfiou ! Nos nerfs sont mis à rude épreuve, on a peur pour nos personnages préférés. Je ne savais vraiment pas comment l’histoire allait finir. C’est une fin à la fois triste, sanglante et bouleversante.

La saga se lit très vite (trop vite ! J’aurais voulu que ça ne s’arrête pas!) L’écriture est fluide, l’intrigue bien ficelée (et les flashback dans certains épisodes pour donner des informations sur le passé de la famille, c’est une idée que j’adore!) J’ai dû faire une pause entre le 6ème épisode et la sortie du 7ème, et je peux vous dire que l’attente était vraiment très longue. Aspi Deth a su instaurer une bonne dose de suspense dans sa saga.

L’auteur nous entraîne dans un monde de violence, de stratégie, de pouvoir mais aussi d’amour et d’amitié.

« Les Velazquez » : une série addictive, intense et pleine d’émotions. Vous ne pouvez que plongez dans l’histoire et vivre, avec eux, les aventures de Marie, Rico, Romero, Estella et les autres.
Un vrai coup de cœur ! Merci Aspi Deth !


informations

Et à 0.99 cts l’épisode, pourquoi se priver ? Vous pouvez les trouver sur Amazon: ici
R
etrouvez l’auteur sur sa page facebook ou sur son blog pour suivre ses actualités.

Publicités
commentaires
  1. Aspi Deth dit :

    Un tout grand merci pour cette magnifique chronique !
    Un article à ce sujet sera très prochainement posté sur mon blog (avec tous les liens vers tes réseaux sociaux).
    Encore merci d’avoir pris le temps de découvrir ma saga !
    Je suis heureuse que tu aies apprécié mes personnages et mes histoires de mafieux.
    A très bientôt.
    Aspi

    Aimé par 1 personne

    • Gren dit :

      Je suis ravie que ma chronique vous plaise. J’ai vraiment apprécié lire votre saga et j’espère très vite lire vos prochains écrits 🙂

      Bonne soirée

      J'aime

  2. […] « Les Vélazquez » d’Aspi Deth. Ma saga coup de coeur qui mérite vraiment d’être lue et connue! C’est série addictive, intense et pleine d’émotions. Vous ne pouvez que plongez dans l’histoire et vivre, avec eux, les aventures de Marie, Rico, Romero, Estella et les autres. […]

    J'aime

  3. […] ennemie; ou encore Eden qui représente la résistance armée. La première saga d’Aspi Deth, « Les Velasquez » a été un vrai coup de cœur. Je dois avouer que j’avais un peu peur de lire cette nouvelle […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s