« Le jeune homme au téléphone » de Françoise Simpère

Publié: 24 mars 2015 dans Erotique / Sex-lit
Tags:, ,
Parution: 1996 Edition: France Loisirs Genre: Erotique Réédition: Livre de poche en 2004

Parution: 1996
Edition: France Loisirs
Genre: Erotique
Réédition: Poche en 2004

 


4eme couverture
Il a vingt et un ans, elle en a quarante-deux. Pendant plus d’un an, ils vont échanger au téléphone des confidences érotiques sans jamais se voir. Commencées comme un jeu, ces conversations vont les conduire à dévoiler leurs fantasmes les plus secrets, leurs expériences les moins avouables, et à en tirer un délicieux plaisir…


Mon avis
J’ai trouvé ce livre en fouinant les cartons de livres à une fête de la gratuite. Curieuse et intriguée par le résumé, je me suis dit que la lecture de ce roman érotique pourrait être sympa.

Je l’ai lu, il y a quelques semaines, maintenant, et je dois dire que je n’en garde pas un souvenir impérissable…

C’est l’histoire d’Elle et de Lui (appelé parfois David).

L’histoire commence par un coup de téléphone reçu par une femme d’une quarantaine d’années.

« Bonjour, je vous appelle, mais vous ne me connaissez pas. Je vous ai vue marcher dans la rue tout à l’heure. Vous étiez si belle, que j’ai eu envie de vous le dire. »


Au bout du fil, c’est un jeune homme de 21 ans, qui, après l’avoir croisée dans la rue, vérifié où elle habitait et cherché son numéro, appelle cette dame pour lui dire combien il la trouve belle et voudrait entamer avec elle une relation inédite.
Elle ne cherche pas à se poser de questions, elle accepte. Ils entament donc une relation uniquement téléphonique, où chacun va évoquer ses expériences sexuelles. 

Clairement, le début de l’histoire m’a paru juste surréaliste ! Bon, pourquoi pas… mais il aurait peut être été plus judicieux de développer un peu plus cette « rencontre », faire durer le suspense. 

« C’est un jeu que j’adore, susciter le désir avec quelques mots »


Cette phrase résume à elle seule le roman. Une succession d’échanges téléphoniques et érotiques. Rien de plus. On a d’un côté les histoires de la femme, plus âgée donc plus expérimentée. Elle a vécu beaucoup de folles expériences et va donc les raconter au jeune homme. Lui est très jeune, et n’a pas beaucoup d’expérience, il va donc inventer des histoires ou en avançant dans le roman, raconter lui-même ses propres expériences, toutes plus originales les unes que les autres.
Encore une fois, ça manquait, pour moi, de crédibilité et ça m’a un peu gênée. Ce ne sont quasiment que des situations extraordinaires et leur succession rend ça trop faux.

Je pense que l’intention de l’auteur était de parler du plaisir de la femme, d’en faire quelque chose de naturel, de dire qu’une femme éprouve et donne autant de plaisir que peut le faire un homme, et que ça ne fait pas de cette femme une catin. Je pense…mais je n’ai vraiment pas ressenti ça comme ça…
Pour le jeune homme, il s’agit clairement d’une quête de soi par la recherche du plaisir à donner et à recevoir.

Mon avis sur ce roman n’est même pas mitigé: il ne m’a fait ni chaud ni froid. S’il y a un message derrière, je n’ai retenu que le fait que ce soit de l’érotisme pour l’érotisme.
Cela n’est évidemment que mon avis. Je n’ai pas accroché mais cela pourrait être différent avec vous, bien entendu.

Publicités
commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s