« Red Queen » de Victoria Aveyard

Publié: 26 mars 2015 dans Young adult
Tags:, , ,
Parution: Mars 2015 Edition: Le Masque Collection: MSK Genre: Young Adult

Parution: Mars 2015
Edition: Le Masque
Collection: MSK
Genre: Young Adult

 



4eme couverture

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

 



Mon avis

Si « Red Queen » est présenté comme un roman Young Adult, il s’agit aussi d’une dystopie fantasy.

Dans cet univers, vous êtes soit Rouge, soit Argent.
Les Argents régissent la société. Ce sont des êtres surhumains aux pouvoirs hors du commun (même leur sang est argent). Ils ont tout pour eux: la richesse, le pouvoir, l’abondance, la liberté.
Les rouges sont les êtres « inférieurs ». Ils sont humains, sans pouvoir et résignés. Leur sang à eux est rouge, comme vous et moi. Ils vivent dans la misère, les travaux forcés, les tickets de rationnement et servent de chair à canon au front, dans une guerre qui n’est même pas la leur.

« Leur guerre argent se paie en sang rouge »

Mare est une Rouge qui vit à Pilotis. Elle va voir 18 ans, ne travaille pas et aide sa famille grâce aux butins amassés grâce à ce qu’elle sait faire : le vol. Elle sera donc bientôt envoyée à la guerre, comme tous les Rouges qui n’ont pas de travail, comme ses trois frères avant elle.
Elle déteste les Argents et tout ce qu’ils représentent mais elle est résignée, et s’apprête à partir… Mais rien ne se déroule comme prévu.
Le coup du sort lui fait rencontrer un étranger et elle se retrouve à travailler au Palais.
Les ennuis commencent lorsque Mare découvre, devant les plus grands nobles Argents, qu’elle n’est pas une rouge comme les autres… Elle a un pouvoir, elle aussi, mais cela ne sera pas sans conséquence.
Prise au piège des conspirations politiques, des mensonges et autres joyeusetés auxquels elle n’est pas habituée, elle va se retrouver promise à un Prince et va devoir devenir une des leurs… ou presque…

L’histoire s’installe doucement, nous laissant le temps de comprendre ce monde dans lequel nous allons évoluer avec les personnages. Ce n’est pas rébarbatif, ce n’est pas tout un tas d’informations qui vous arrivent toutes en même temps. Je ne me suis pas perdue dans un flot de données que je n’aurais pas pu accumuler.

Après cette « introduction », on arrive au passage où Mare se retrouve, bien malgré elle, dans son nouvel univers : une Rouge parmi les Argents. Elle s’habitue à son nouveau statut, sans oublier d’où elle vient. Elle n’oublie surtout pas cette Garde Ecarlate, au cœur d’une rebellion contre les Argents, qui sévit depuis quelques temps. Elle tente aussi de maîtriser son pouvoir tout en cherchant à qui se fier dans ce monde de faux-semblants. Qui sont ses alliés ? De qui doit-elle se méfier ?

« N’importe qui peut trahir n’importe qui. »

A partir de ce moment, la tension est omniprésente. J’ai eu peur pour Mare, et pour d’autres personnages. Je pensais que telle personne était de confiance, pour finalement comprendre que c’était une erreur…à moins que… Le doute est toujours présent, et ce, jusqu’à la fin. C’est angoissant de ne pas savoir qui sont les méchants, qui sont les gentils.

J’ai adoré certains personnages autant que j’en ai détesté d’autres. Une chose est sure, personne ne m’a laissé indifférente. Mare est celle qui est le centre de tout, et nous en savons donc plus sur elle que sur les autres. Le fait de ne pas en savoir davantage sur les autres nous pousse à être méfiant. Je ne savais pas à qui me fier. Si je prends l’exemple des Princes, jusqu’à la fin, on ne sait pas s’ils sont des gens de confiance ou des ennemis. Ça a créé beaucoup de stress et de tension dans ma lecture.

Sur des bases assez simples, et parfois même déjà vues dans d’autres dystopies Young Adult, l’auteur nous propose quelque chose qui tient vraiment la route. L’intrigue est extrêmement bien ficelé.  L’univers est hyper bien travaillé et rendu intéressant par tout un tas de descriptions, d’explications, d’actions et de personnages.

L’écriture de l’auteur est vraiment addictive. C’est savamment dosé en suspense et tension, descriptions et actions. C’est un cocktail détonnant qui fonctionne à merveille ! Rien n’est laissé au hasard, tout est calculé pour mener le lecteur à un final impressionnant et qui était, pour moi, inattendu.
La fin est juste grandiose. Les dernières révélations m’ont scotché ! Cette fin est une succession d’actions, de suspense et de rebondissements. C’est rythmé, dur et même cruel, et d’une tension extrême.

Je n’avais même pas fini le roman que j’avais déjà envie d’avoir la suite. Mais il va falloir attendre…Vivement le tome 2!

Pour conclure, je dirais que ce premier volet est un petit bijou que j’ai dévoré. Il a tout pour plaire: un univers tout en nuance, de l’action, de la tension qui nous tient en haleine, et des rebondissements.

C’est à la fois l’histoire de l’oppression et de la rébellion, celle des préjugés et de l’intolérance, mais aussi celle du pouvoir et de la manipulation.

 

Publicités
commentaires
  1. […] « Red Queen » Tome 2 de Victoria Aveyard (Mon avis sur le tome 1) […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s