« La magie du destin » tome 2 de Maritza

Publié: 11 avril 2015 dans Fantasy
Tags:, , , ,
Parution: Février 2015 Edition: Auto-édition Genre: Fantasy

Parution: Février 2015
Edition: Auto-édition
Genre: Fantasy/Fantastique

 


 

4eme couverture

 

Où est passée Maria ? La résurrection de tous les sorciers et sorcières s’est terminée. Le seul chef qui apparaît devant eux est Anna. Comment faire pour arrêter cette sorcière dont les pouvoirs grandissent sans compréhension ? Maria devra-t-elle suivre le destin tracé par sa propre mère ? Peut-être bien que Sielun a oublié un fait important, on ne peut certes, pas échapper à son destin, seulement on peut le modifier.


 

Mon avis

 

Je voudrais tout d’abord remercier Maritza pour ce service-presse qui m’a permis de découvrir la suite des aventures de Maria. 

 

Pour ceux qui n’ont pas lu le premier tome, même si je vais éviter dans dire trop, les spoilers seront inévitables. . Je vous invite donc à aller jeter un œil à ma chronique du tome 1 et à vous laisser tenter, vous aussi, par l’aventure.

Commençons par la couverture. Si celle du premier tome m’avait beaucoup plu, j’ai moins apprécié celle-ci. La première avait, je trouve, un petit quelque chose de mystérieux avec cette femme de dos. Sur celle-ci, on voit Maria en train d’utiliser ses pouvoirs. Même si l’image ne me plaît pas plus que ça, elle symbolise assez bien le texte et surtout un moment fort de ce deuxième opus (Et quel moment!)

Concernant le texte, pas d’annonce en début de roman pour annoncer des scènes choquantes. En effet, on ne retrouve plus d’événements de la même violence. L’atmosphère de ce livre est tout autre. Il n’est plus question de scènes de viols, de tortures, de trucs vraiment glauques! Ouf! Par contre, il y a de nombreuses scènes de combats, de batailles ou de morts, mais c’est écrit de façon à pouvoir le lire sans être choqué. 

Ce tome s’ouvre sur Anna qui accueille les sorciers et sorcières ressuscités par Maria à la fin du tome précédent. Cette dernière, dans le but de poursuivre son plan machiavélique, leur fait croire que l’élue s’est sacrifiée pour leur permettre de revenir dans ce monde et qu’elle a demandé qu’elle soit celle qui les guide… Elle devient leur nouvelle Reine, même si certains ne sont pas dupes et décident d’agir coûte que coûte! Elle réussit tout de même à monter une véritable armée pour asservir ou détruire les humains, tout en accumulant les pouvoirs de ses victimes. et par la même occasion tuer Maria qui est la seule à pouvoir réaliser la prophétie.
Dans le même temps, Philippe fait le deuil de son père, en apprenant par la même occasion un peu plus sur son identité: il est un sorcier et surtout un élu…tout comme Maria. Poussé par Jacques, qui se révèlent être un allié de taille, il part à la recherche de Maria, même si celle-ci ne veut plus en entendre parler.
Maria, de son côté, est persuadée que la formule qu’elle a prononcée n’a pas fonctionné. En plus, elle semble avoir perdu tous ses pouvoirs. Elle décide de reprendre une vie normale, en s’exilant loin de Gjörn.
Philippe la rejoint et les événements les obligent à partir pour un long voyage au bout duquel ils espèrent découvrir comment détruire Anna et récupérer leurs pouvoirs perdus, auprès de Thora, déesse de la sagesse et ainsi rétablir l’équilibre dans ce monde en réalisant la prophétie.

Le début de ce tome annonce une suite palpitante, pleine de découvertes en tout genre.
Cette quête est aussi un voyage initiatique pour nos deux élus: ils vont apprendre à accepter et maîtriser leurs pouvoirs, ils vont découvrir leurs origines et les secrets de mondes inconnus et magiques. 

L’univers de « La magie du destin » est toujours aussi intéressant, très bien dépeint, et captivant. On découvre des paysages magnifiques, des personnages tous différents les uns des autres, créatures exceptionnelles (certains les accompagneront et joueront un rôle dans la prophétie): elfes, nains, déesses, licorne, oiseau de Palian, dragons, et tant d’autres.

Dans le premier opus, l’auteur a évoqué, à travers son récit, un sujet important: la condition de la femme et le féminisme. Dans ce second tome, un autre thème est abordé: l’homophobie et la tolérance. J’ai trouvé ça très intelligent de glisser ce thème dans ce genre de récit. Un bel hymne à la tolérance!

Les personnages, quant à eux, ont toujours autant de profondeur. J’ai toujours le même coup de cœur pour Maria, personnage qui semblait très forte dans le premier tome et qui perd ici totalement confiance en elle. Elle a ses faiblesses et cela influe sur beaucoup d’événements. Philippe est toujours aussi tête à claques, imbu de lui-même, insolent, mais il est touchant. Même s’il veut se montrer fort (mais froussard devant les créatures qu’il peut rencontrer), il gagne en humanité dans cet opus. Il est vraiment intéressant de voir l’évolution de ces deux personnages.

L’univers est très riche, les informations et révélations nombreuses. J’ai eu parfois du mal à tout me remémorer. Il faut vraiment rester concentré pendant la lecture pour ne pas perdre le fil.
Je pense qu’il serait intéressant au début des tomes de faire un résumé des événements/révélations des tomes précédents, histoire que le lecteur ne se sente pas perdu.
J’ai eu aussi un souci avec quelques anachronismes: j’ai un peu été perturbée par l’évocation des boules Quiès et de la notion de subconscient dans un récit se déroulant au XVIIème siècle. Ça ne gêne en rien la lecture, bien sûr.

L’écriture de Maritza est toujours aussi plaisante: c’est fluide, simple et efficace. Je n’ai pas vu défiler les pages de ce petit pavé!
J’avais soulevé un point négatif dans le précédent tome: les phrases trop courtes qui cassent le rythme. Je n’y ai pas vraiment fait attention pendant ma lecture, et je ne sais pas si les phrases étaient moins courtes ou non, mais, en tout cas, je n’ai plus ressenti aucune gêne de ce côté.

La petite touche d’originalité que j’avais apprécié dans le premier tome est toujours là: des illustrations dans les chapitres (toutes plus belles les unes que les autres) Au début et à la fin, l’auteur nous propose des cartes, un glossaire de certains personnages importants, une chronologie avec les personnages, pour bien comprendre les liens entre chacun.

Ce tome est tout aussi addictif que le précédent. J’ai eu plaisir à découvrir, en même temps que Philippe et Maria, des mondes magiques, des personnages et créatures époustouflants, et comprendre qui ils étaient. La fin est vraiment frustrante. On ne sait vraiment pas qu’elle sera la suite. Je pensais avoir une idée de ce qu’il se passerait dans ce tome, et je me suis planté en beauté, et tant mieux! Je suis allée de surprise en surprise, de découverte en découverte. Un régal!

Je n’ai qu’une chose à dire: Vivement le troisième tome! 🙂


 

Cette saga se composera de 6 tomes.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’auteur, vous pouvez aller sur son site ou sa page facebook.
Vous avez envie de découvrir ce premier tome? C’est par ici

 

Publicités
commentaires
  1. Maritza dit :

    Merciiiiiii à toi pour cette chronique 🙂 Héhé tu as peut-être une petite idée du tome 3 vu la fin et je peux t’assurer une chose : tu te trompes encore une fois 😀 😀 ^_^
    Je suis heureuse de t’avoir divertie avec ces 2 tomes, en espérant que le 3ème ait autant de succès 🙂

    J'aime

    • Gren dit :

      J’espère me tromper encore une fois si c’est pour avoir d’aussi bonnes surprises ^^
      J’imagine que ce que Maria a voulu faire à la fin ne va pas fonctionner exactement comme elle le voulait. Je vais devoir attendre pour savoir 😀

      J'aime

  2. […] mon coup de cœur pour le premier tome, et la confirmation de celui-ci dans le tome 2, j’aimerais vite lire la suite! […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s