« Quand la mort nous sépare » – Episodes 1 à 3 de LS Ange

Publié: 5 mai 2015 dans Romance
Tags:, , ,

« Quand la mort nous sépare » est une série de 3 petits épisodes et un épisode bonus qui n’est pas encore sorti.  J’ai décidé de regrouper mon avis sur chacun d’eux en un seul article. Donc attention! Ne lisez pas mon avis sur les épisodes 2 et 3, si vous ne voulez pas vous faire spoiler sur le premier. 🙂


Quand la mort nous sépare 1


4eme couverture Ce silence oppressant… Ce sentiment de ne pas exister, de n’être rien… Je ne dors jamais, je reste éveillée jour et nuit à observer la vie des autres, le temps s’étire et n’en finit pas. Je sais que je suis morte depuis des siècles… Je me rappelle… Je donnerais n’importe quoi pour rejoindre la lumière… J’ai tout essayé pour y parvenir. Mais je reste là, entre ces murs, prisonnière de cet enfer. Timaël est arrivé dans cette maison, dans ma vie, il y a deux ou trois ans, je ne m’en rappelle plus, le temps n’a plus vraiment d’importance pour moi. Ce fut mon rayon de soleil dans les ténèbres… Je l’aime… Plus que tout, je l’aime… Mais il ne sait pas que j’existe. Ne connaît pas la force de mon amour pour lui…


Mon avis Adélice est une jeune femme de 22 ans… depuis plus de 200 ans déjà… Elle erre dans la maison qui l’a vu naître et mourir, sans réussir à passer de l’autre-côté. Elle a vu défiler de nombreuses familles avant de les voir s’en aller. Et un jour, un homme emménage dans sa maison et tout change pour elle. Elle le voit vivre ses joies et ses peines et en tombe éperdument amoureuse. C’est une souffrance pour elle de ne pouvoir le toucher. 200 ans sans toucher quelqu’un, c’est une torture. Et un jour, Timaël tombe dans le coma…et il peut enfin la voir, la toucher, lui parler.  Il tombe sous son charme, et ils vivent leur amour passionnément. C’est un peu ce que je craignais: un truc gnan-gnan romantique surtout qu’Adélice est vraiment trop fleur-bleue pour moi! Bon, je continue quand même, parce que lire un truc léger, en ce moment, ça me tente bien. Et puis, c’est beau, c’est plein d’émotions différentes: il y a l’amour, la tendresse, la sensualité, mais aussi la tristesse et la peur.  Je me dis que ça va forcément finir par un « Il mourut et ils vécurent heureux pour toujours » (Oui, c’est un peu curieux comme formule, mais c’est un peu l’idée ^^) Mais c’était sans compter la cruelle LS Ange qui en a décidé autrement (Et là, je suis ravie!) C’est court, mais sobre et intense. J’ai pour habitude de toujours râler sur les textes courts mais ici, j’ai trouvé que c’était juste ce qu’il fallait. Si ça avait été plus long, j’aurais trouvé ça lourd, une histoire qui tirait en longueur. La fin nous donne envie de savoir ce qu’il va arriver à Adélice, à laquelle on s’attache très facilement, surtout qu’on n’a vraiment aucune réponse à la question essentielle: Pourquoi est-elle coincée dans cette maison? Va-t-elle pouvoir en sortir? Cela cache-t-il quelque chose? J’ai trouvé cet épisode très agréable à lire. Ce mélange des genres est très appréciable: la romance, le fantastique et l’érotisme sont très bien dosés, sans tomber dans l’excès. L’écriture de l’auteur est simple, fluide, sans chichi. 


Si vous souhaitez lire ce premier épisode, vous le trouverez, au format numérique, sur le site de L’ivre-book, gratuitement, par ici. Pour en savoir plus sur l’auteur, je vous invite à aimer sa page facebook ou celle de « Quand la mort nous sépare ».  


4eme couverture Une année… Une année que Timaël est parti. Une année de plus, seule entre ces quatre murs. Ma profonde solitude est troublée par l’arrivée d’un nouvel habitant. Il dégage quelque chose de malsain et pourtant je ne peux m’empêcher d’être attirée par lui. Qui est-il ? Et que me veut-il ?


Mon avis Adélice est de nouveau seule dans sa maison. Elle pleure le départ de celui qu’elle aime, mais lui faire promettre de partir pour qu’il vive heureux était la meilleure chose à faire. Un homme mystérieux emménage… Cet Alastor lui fait un peu peur, elle n’a pas vraiment confiance… Et très vite, elle découvre qu’il la voit! Que lui veut-il? Il vient la chercher et lui propose son âme contre un an de liberté. Elle refuse d’abord… avant d’apprendre que Timaël est au plus mal depuis son départ. Elle accepte, pour l’aider, même si l’idée d’appartenir à cet être froid la répugne. J’ai détesté Alastor, dès son arrivée! Et puis, en même temps qu’Adélice, on se rend compte que ce personnage est un peu plus complexe: il est aussi attentionné, protecteur, tendre et jaloux. Et surtout, il semble en connaître beaucoup sur la jeune femme, tout en refusant de lui dire quoique ce soit… Adélice, quant à elle, devient plus qu’une jeune fille trop fleur bleue. Elle est en proie à la tristesse, à l’incompréhension face à ses cauchemars qu’elle ne comprend pas. Je n’en dirais pas plus, mais cet épisode est vraiment intéressant et plein d’humour aussi, ce qui permet de faire retomber cette atmosphère un peu lourde. Le premier épisode servait vraiment à poser la base de l’histoire, tandis que celui-ci commence à mettre les pièces du puzzle en place, même si on ne comprend pas tout. Les révélations de la fin sont frustrantes! Heureusement que j’avais le 3ème épisode sous la main!


Si vous souhaitez lire ce premier épisode, vous le trouverez, au format numérique, sur le site de L’ivre-book, à 1.49e, par ici. Pour en savoir plus sur l’auteur, je vous invite à aimer sa page facebook ou celle de « Quand la mort nous sépare ».   Quand la mort nous sépare 3


4eme couverture Il s’approche de moi et pose sa main sur ma joue, je tressaille mais ne bouge pas. On ne m’a pas touchée depuis si longtemps que ce contact m’électrise. Je n’en reviens pas qu’il puisse me voir et me toucher… C’est une bénédiction après ces siècles de solitude. Mais mon bonheur est de courte durée, je vais devoir faire face à mon passé et les révélations d’Alastor vont me plonger en plein cauchemar…


Mon avis Cet épisode est celui des révélations. Alastor révèle à Adélice tout ce qu’il lui a caché: Elle apprend alors que ses cauchemars sont en fait des souvenirs qui remontent à la surface, qu’Alastor l’aime depuis 200 ans et par amour, se fait souffrir en l’aidant d’une certaine manière. Cet homme que je n’aimais pas vraiment montre un nouveau visage: il aime tellement la jeune femme qu’il accepte de la perdre à chaque fois qu’elle se souvient… C’est tragique, c’est beau et tellement triste. Les deux là vont se battre pour ne pas sombrer dans la folie ou dans la tristesse. J’en suis venue à espérer une belle fin pour ces deux-là. De révélations en drames, ce dernier épisode est poignant jusqu’à la fin… surtout jusqu’à la fin. J’ai vraiment hâte de lire le dernier épisode qui revient sur la vie d’Adélice et Alastor, il y a 200 ans. Une belle histoire d’amour dans laquelle se mêle fantastique et sensualité. Le tout savamment dosé pour donner une histoire à la fois belle et si triste.


Si vous souhaitez lire ce premier épisode, vous le trouverez, au format numérique, sur le site de L’ivre-book, à 1.49e, par ici. Pour en savoir plus sur l’auteur, je vous invite à aimer sa page facebook ou celle de « Quand la mort nous sépare ».

Publicités
commentaires
  1. […] « Quand la mort nous sépare » Episode 1 à 3 de LS Ange 2. « Voyageurs » Tome 1 d’Emilie Zanola 3. […]

    J'aime

  2. […] de me lancer dans l’intégrale pour découvrir la suite. J’avais beaucoup aimé « Quand la mort nous sépare » du même […]

    J'aime

  3. […] LS Ange. J’avais adoré « Quand la mort nous sépare » (Mes avis ici et là) et j’ai beaucoup aimé […]

    J'aime

  4. […] avis sur « Quand la mort nous sépare » du même auteur: ici et […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s