« Je suis ton ombre » de Morgane Caussarieu

Publié: 13 mai 2015 dans Fantastique
Tags:, , ,
Parution: Juin 2014 Edition: Mnémos Genre: Fantastique

Parution: Juin 2014
Edition: Mnémos
Genre: Fantastique

 


4eme couverture

Le Temple, petit village du Sud-Ouest, ses plages, ses blockhaus, son unique bistro, son école où la violence est le seul remède à l’ennui.

Poil de Carotte y vit seul avec son père handicapé. Gamin perturbé aux penchants sadiques et souffre-douleur de ses camarades de classe, sa vie bascule lorsqu’il se rend dans une ferme calcinée en lisière de forêt.

Des fantômes y rôdent, paraît-il.

Mais en lieu et place de revenants, il découvre un étrange manuscrit rédigé par des jumeaux, il y a trois cents ans. Leur vie sauvage et heureuse à La Nouvelle-Orléans tourne au cauchemar lorsqu’un sulfureux marquis les prend à son service.

Plus Poil de Carotte avance dans sa lecture, plus des événements étranges surviennent : un chat noir qui parle, une voix qui lui chuchote la nuit à l’oreille, un enfant au teint trop pâle et aux lèvres trop rouges… Et s’il avait réveillé des forces aussi malsaines qu’attirantes ?

Remarquée par la critique dès son premier roman vampirique, Dans les veines, Morgane Caussarieu s’attache pour ce second à explorer, dans une langue tantôt heurtée, tantôt déliée, la noirceur des âmes humaines.

De la tristesse des campagnes landaises dont elle est originaire à la moiteur des bayous, l’auteur met en miroir l’horreur des enfances perverties à travers un conte fantastique, qui oscille entre naïveté et cruauté. Une plongée oppressante qui vous tiendra éveillé jusqu’à l’aube.
Le roman nous plonge directement dans un univers de violence. Poil de carotte et son meilleur (et seul) ami se font tabasser dans les toilettes par le caïds de l’école.


Mon avis

Après l’école, Poil de carotte rentre chez lui, dans une vieille ferme délabrée où il vit avec son père handicapé et défiguré. Il croise un chat noire qui parle et qui le cherche…C’est pas franchement le jour! Il monte sa ponette sur le point de mettre bas et pourchasse ce satané chat! Arrivé devant une maison calcinée qui alimente de folles rumeurs, il décide d’y entrer pour trouver cette foutue boule de poil! Au passage, il ramasse un carnet et se retrouve dans la cave où il panique en voyant (croyant voir?) un squelette pendu. Il s’en va à toute vitesse, abandonnant sa ponette prise de panique, elle aussi.
Le soir venu, dans son lit, il ouvre le carnet et tombe sur la première phrase:

Si tu lis ces lignes, prie pour que tu sois déjà mort, sinon c’est toi qui mourra

De frousse, il jette le carnet…et le reprend plus tard. Commence alors la lecture de l’histoire de Jean et Jacques, des jumeaux ayant vécu 300 ans plus tôt dans le Bayou…


C’est le premier livre de Morgane Caussarieu que je lis, sous les conseils d’une amie. J’ai choisi de commencer par ce livre qui n’est pourtant pas le premier. Il s’agit du spin off de « Dans les veines » mais il se lit très bien dans ce sens. Je n’ai absolument aucun regret.  C’est une spécialiste du mythe du vampire (Loin du stéréotype du vampire à la Twilight!) et du Bayou. Elle les retranscrit de façon captivante et dérangeante!

Ce double récit nous transporte d’horreur en horreur, d’événement sadique en événement glauque. L’histoire est imprégnée d’une ambiance malsaine et de toutes sortes de violence: harcèlement scolaire, humiliation sociale, drames familiaux, viols, manipulation, meurtres. Nul n’est épargné! Ni lecteurs, ni personnages!

L’écriture de l’auteur a quelque chose de carrément dérangeant mais c’est complètement addictif. Aucune limite n’est posé, et elle pousse bien au-delà. Certains passages sont vraiment durs, la lecture laisse un goût amer, j’étais pas super à l’aise par moment, mais ça ne m’a pas arrêté pour autant. Une fois commencé, on ne peut plus lâcher ce roman, même s’il nous fait ressentir des émotions vraiment dures par moment. Et cette fin! Je ne m’y attendais pas! J’ai adoré!

Les personnages sont vraiment intéressants et complexes. Attachants? Je ne dirais pas ça! Non, ils sont vraiment trop tordus! Tout le long du roman, on en apprend davantage sur les situations, les secrets, les zones d’ombres. C’est avec horreur qu’on comprend les choses. Mais en même temps, ils ont tous un passé si triste, si horrible, que quelque part, on a de la peine pour eux. Mais eux, en auraient-ils pour les autres? Question qui mérite d’être posée… Ils sont parfois presque inhumains… et pourtant si humains, en y réfléchissant…et c’est ça qui est vraiment effrayant. Qui sont les pires? Les humains ou les vampires?

Une mince frontière entre les cauchemars de l’enfance et l’indicible réalité. 
On ne sait pas vraiment où l’on se situe. Est-ce réel? Est-on dans l’esprit dérangé d’un gosse en souffrance et perturbé?

Une plume captivante et efficace qui nous happe dans un univers horrifique et saignant!

 


Si vous souhaitez en savoir plus sur l’auteur, je vous invite à aller faire un tour sur son blog.

Publicités
commentaires
  1. […] « Je suis ton ombre » de Morgane Caussarieu. Une plume captivante et efficace qui nous happe dans un univers horrifique et saignant! Morgane Caussarieu est une auteur à lire pour les amateurs des romans de ce genre! […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s