« Un ange à la fenêtre » de Darcie Chan

Publié: 19 décembre 2015 dans Littérature contemporaine
Parution: Novembre 2013 Edition: MA Editions (France Loisirs pour mon édition) Genre: Littérature contemporaine

Parution: Novembre 2013
Edition: MA Editions (France Loisirs pour mon édition)
Genre: Littérature contemporaine

 


4eme couverture


Cela fait bientôt soixante ans que Mary McAllister vit seule, sans jamais sortir de sa luxueuse maison de marbre blanc, construite au sommet d’une colline surplombant la petite ville de Mill River. Ses liens avec le monde extérieur sont rares : quelques lettres, les visites d’un vieux prêtre et la fenêtre de sa chambre donnant sur la ville en contrebas. Pour la plupart des habitants de Mill River, la maison et son occupante restent un mystère. Trois nouveaux venus dans la petite ville – un policier, sa fille et son institutrice – vont s’intéresser à la vieille dame. Mais seul le père O’Brien connait l’histoire de Mary et le secret qui la maintient enfermée.

 


Mon avis

Donne la lumière et l’obscurité disparaîtra d’elle-même.

 

Mary McAllister est sur le point de mourir au début du roman. C’est une vieille femme solitaire vivant dans une grande maison. Rare sont les habitants de Mill River à l’avoir déjà vu. Elle souffre, en fait, d’agoraphobie, mais seul le Père O’Brien connaît son histoire. Tandis qu’elle sait tout des habitants grâce à lui…
On découvre ensuite l’histoire de ce village de différents points de vue. D’abord en suivant plusieurs autres habitants de la ville, chacun évoluant dans sa petite vie, sans se douter de ce qui entoure l’existence de Marie. En parallèle, le narrateur nous raconte la vie de Mary, sa rencontre avec son mari, sa vie avec lui, puis seule, etc…jusqu’à nous amener aux dernières heures de sa vie et juste après, au moment où tout nous sera révéler.

Et c’est là, le sujet principal du livre: Qui est Mary?

 

J’ai d’abord envie de vous parler de la couverture. J’avoue, j’ai craqué sur elle, avant même d’avoir lu le résumé. Elle est vraiment jolie, assez énigmatique et annonce quelque chose d’émouvant.

 

Si j’ai vraiment eu du mal à accrocher à l’histoire, au début, j’ai trouvé l’idée de la double narration très intéressante. Cela permet de faire monter le suspense et l’émotion. L’auteur a su attiser la curiosité et la maintenir tout le long du roman même si j’ai parfois éprouvé quelques longueurs.

Ce livre est un bel hommage à l’amitié et à la générosité.

 

Certains personnages sont très attachants, mais j’ai trouvé qu’à part Mary et le Père O’Brien, ils n’était pas très approfondis.
Mary est émouvante de par la vie qu’elle a mené, dans la tristesse, la solitude et les épreuves de la vie. On s’attache à elle et on ne peut que déjà l’aimer quand on apprend le dénouement. Le Père O’Brien est un personnage central très intéressant. Il est le lien entre sa protégée et le monde extérieur. Il est touchant avec ses failles et les secrets dont il est le complice.
Je ne me suis pas vraiment attachée aux autres habitants. Comme je l’ai déjà, j’aurais apprécie plus de profondeurs, de quoi me donner envie de m’y attacher.
Contrairement à ce qui est annoncé dans le résumé, je n’ai pas vraiment compris en quoi le policier, l’instit et la petite fille s’intéressaient à la vieille dame. Seul le policier se pose quelques questions, mais sans plus. Finalement, seul le prêtre s’intéresse à elle car peu de gens ont un quelconque lien avec elle.

La plume de l’auteur est plutôt agréable et le roman se lit plutôt facilement. Mais voilà, je ne vais pas en garder un souvenir inoubliable.

 

« Un ange à la fenêtre » est un joli roman, où différentes existences s’entrecroisent sans vraiment que les personnages ne s’en rendent compte. C’est un bel hommage à l’amitié, à la générosité et au partage, même si c’est un tantinet stéréotypé.

 


Challenge cold winter
Roman lu dans le cadre du « Cold Winter Challenge »

Publicités
commentaires
  1. […] – LS Ange 62. « The book of Ivy » Tome 1 – Amy Angel 63. « Un ange à la fenêtre » – Darcie Chan 64. « Chroniques de Zombieland » Tome 1 – Gena Showalter 65. […]

    J'aime

  2. […] « 13 à table » (Collectif) – Un roman avec une couverture hivernale: « Un ange à la fenêtre » ( Darcie Chan) / « La rousse qui croyait au Père Noël » (Suzanne Marty) […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s