« Birdbox » de Josh Malerman

Publié: 23 janvier 2016 dans Fantastique
Parution: Septembre 2014 Edition: Calmann-Levy Genre: Fantastique

Parution: Septembre 2014
Edition: Calmann-Levy
Genre: Fantastique

 


4eme couverture

La plupart des gens n’ont pas voulu y croire. Les incidents se passaient loin, sans témoins. Mais bientôt, la menace s’est rapprochée, a touché les voisins. Ensuite, Internet a cessé de fonctionner. La télévision et la radio se sont tues. Les téléphones ne sonnaient plus. Certains, barricadés derrière leurs portes et leurs fenêtres, espéraient pouvoir y échapper.

Depuis qu’ils sont nés, les enfants de Malorie n’ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l’abri du danger qui s’est abattu sur le monde. Elle a perdu des proches, a assisté à leur fin cruelle. On dit qu’un simple coup soleil suffit pour perdre la raison, être pris d’une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger son petit garçon et sa petite fille. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l’extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés.

Arriveront-ils à bon port, guidés par leur seule ouïe et leur instinct ?

 


Mon avis

 

Tu es une mauvaise mère. Incapable de leur faire connaître l’immensité du ciel. Incapable de trouver un moyen de les laisser sortir s’amuser librement dans la cour, la rue, le voisinage. Ou de leur accorder un unique coup d’œil furtif, juste une fois, à l’extérieur, quand les cieux s’assombrissent et se constellent soudain merveilleusement d’étoiles. Tu leur as sauvé la vie pour leur donner une existence dénuée de sens.

L’intrigue de départ est simple: pour ne pas mourir, il faut vivre les yeux fermés! Pourquoi? A cause de qui? On ne sait pas, mais c’est ainsi! On sait juste qu’à un moment donné, ceux qui voyaient une certaine chose finissaient par s’entre-tuer ou se suicider. Pour espérer survivre, il fallait donc se bander les yeux pour ne pas voir ce qui causait ça.
Malorie et ses deux enfants vivent déjà depuis plusieurs années, enfermés dans une maison totalement fermée, sans aucune visibilité sur l’extérieur. Dans ce monde post-apocalyptique, les rescapés sont peu nombreux, mais la mère décide d’aller rejoindre un groupe de survivants. Elle s’est préparé à cela depuis bien longtemps. Est-elle prête? Comment se guider lorsqu’on ne peut ouvrir les yeux?

Nous allons suivre les aventures de Mallory, participer aux préparatifs puis à l’expédition, tout en revoyant des scènes du passé qui l’ont mené jusqu’à ce jour.

Nous évoluons dans un huit-clos oppressant, dans lequel les personnages sont hyper bien travaillés. Tous ont leur défaut, leurs craintes bien humaines et leurs qualités. Chacun vit la situation de façons très différentes. Les flash-back nous permettent de comprendre comment Malorie a pu se retrouver seule avec ses enfants dans cette maison hermétique à tout. Et l’auteur n’a pas l’intention de lâcher le morceau aussi facilement qu’on le voudrait.

Suspense et angoisse! Les maîtres mots de ce roman! C’est sombre, terrifiant, anxiogène! L’auteur ne décrit absolument jamais ces créatures que tout le monde craint. On ne sait rien d’elle, c’est très frustrant, mais c’est finalement la force de ce roman. Il joue avec notre peur du noir sans jamais nous dire de quoi nous avons peur. Place à la suggestion! Place à l’imagination! Belle réussite!

 

Qu’est-ce que tu redoutes de voir? lui demande-t-elle.
– Personne ne connait la réponse à cette question.

« Bird box » est un premier roman réussi! C’est une intrigue angoissante, captivante et particulièrement bien écrite que l’auteur nous livre là.
Si vous aimez avoir peur, si vous ne craignez pas la frustration, je ne peux que vous conseiller de lire ce merveilleux roman.

Publicités
commentaires
  1. […] Intégrale 4 – G.R.R. Martin 54. « WWW » – Johanna Zaïre 55.  « Birdbox » – Josh Malerman 56. « Bora bora’s bitches » Tome 2 – Jacinthe Nitouche 57. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s