« #Scandale » de Sarah Ockler

Publié: 20 février 2016 dans Roman jeunesse
Tags:, , , ,
Parution: Juin 2015 Edition: Nathan Genre: Roman Ado

Parution: Juin 2015
Edition: Nathan
Genre: Roman Ado



4eme couverture


L’enfer c’est les autres… et Facebook.
Le soir du bal d’automne, Lucy se retrouve au bras de Cole, le petit-copain de sa meilleure amie, cette dernière étant malade. Emportée par l’euphorie et son amour secret pour le jeune homme, Lucy finit par commettre l’irréparable : l’embrasser. Mais bientôt, une photo de son baiser avec Cole est postée sur son propre compte Facebook, ainsi qu’une série de photos présentant ses amis dans des situations compromettantes. En quelques heures, le lycée entier la déteste et pour elle, l’enfer commence…


Mon avis

 

Vous étiez à cette fête, et peu importe qui a posté ou non ces photos, vous avez pris de mauvaises décisions à un moment ou à un autre. J’aimerais que vous montriez l’exemple en acceptant votre part de responsabilité dans cette affaire.

 

Une page facebook vient de s’ouvrir. C’est Lady Blabla aux commandes. A l’approche du bal d’automne, elle demande à ses fans de poster des photos scandaleuses et autres potins. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle va être servie!
Ellie, clouée au lit, demande à sa meilleure amie, Lucy, d’accompagner son petit ami, Cole au bal. Lucy n’est pas vraiment enchantée car elle aime secrètement ce garçon depuis de nombreuses années. Dans l’euphorie de la fête, ce qui devait arriver arriva: ils s’embrassent. Ça aurait pu s’arrêter là. Sauf que Lucy, le lendemain matin se rend compte que son portable a disparu et que sur son compte facebook plein de photos ont été postées. On la voit embrassant Cole, ainsi que ses camarades du lycée dans des postures scandaleuses voire honteuses. Bien sûr, les gens vont refuser de croire qu’elle n’y est pour rien dans cette affaire et les choses ne vont faire qu’empirer.

« #Scandale » est un roman actuel. Il traite d’un sujet qui prend de plus en plus d’ampleur dans notre société: l’utilisation à outrance des réseaux sociaux et le harcèlement qui peut en découler.
Si le thème est intéressant, je n’ai pas vraiment accroché à cette lecture. Je pense que les adolescents pourraient y être plus sensibles, par contre. Après tout, c’est le public visé! Le sujet est sérieux et méritait vraiment un approfondissement que je n’ai pas ressenti. Je trouve que ça manquait vraiment de profondeur et d’intensité.

L’histoire est assez classique, mais le traitement ne m’a pas convaincue. Certains points m’ont vraiment dérangé notamment celui de la sœur célèbre. Je n’ai pas compris l’utilité de l’ajouter à l’intrigue. Je trouve que ça vient briser ce côté très réaliste de l’histoire. C’est dommage. Par contre, son personnage est très drôle bien que caricatural. 
Si je n’ai pas aimé l’attitude des adultes face au harcèlement (je vous ai mis une réplique de la proviseur du lycée en début de chronique pour illustrer ceci), je crains malheureusement que ce soit assez réaliste. On entend souvent dire dans les histoires de harcèlement scolaire que les adultes n’ont pas agi, ou n’ont pas su agir comme il le fallait en prenant le problème très au sérieux. J’aurais peut être aimé trouver un adulte qui soit un vrai soutien mais finalement, ceci illustre assez bien la difficulté à parler à quelqu’un.

 

Bien sûr, il y a des points positifs à ce roman. Il y a l’amitié, la vraie, celle qui surmonte les difficultés. Je pense notamment aux quelques personnes qui croient en l’innocence de Lucy et qui vont la soutenir et l’aider.
J’ai beaucoup aimé également l’idée de l’enquête pour retrouver celui ou celle avec qui tout à commencé. Qui alimente le profil de Lucy? Qui a pris ces photos? Ça apporte une bonne dose de suspense à l’histoire, ce qui m’a finalement évité de décrocher complètement au bout d’un moment.
J’ai également apprécié la relation Lucy-Cole, la façon dont les choses évoluent. Rien n’est facile pour eux. Ils sont mignons, attachants et émouvants dans leurs tentatives de se trouver ou de s’éloigner. Bien sûr, ce lien aurait pu également être plus approfondi, mais le sujet central n’était pas la romance mais bien le harcèlement.
L’écriture de l’auteur est plutôt agréable et cela permet de lire très vite ce roman. J’ai aimé les touches d’humour qui viennent un peu alléger cette atmosphère très lourde.

 

Pour conclure, je dirais que ce roman aborde un sujet dans l’air du temps, mais qu’il ne l’approfondit pas assez. Il reste cependant agréable à lire et peut vraiment plaire à un sujet un peu plus jeune.

Publicités
commentaires
  1. […] « #Scandale » de Sarah Ockler Un livre sur le harcèlement scolaire Ma chronique […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s