« Larmes de cendres » Tome 1 de Lydie Blaizot

Publié: 7 décembre 2016 dans Bit-lit
Parution: Novembre 2016 Edition: Editions du Chat Noir Collection: Féline Genre: Bit-lit

Parution: Novembre 2016
Edition: Editions du Chat Noir
Collection: Féline
Genre: Bit-lit

 


4eme couverture

En Sibérie, Darya Kovalevski, jeune orpheline, est passeuse de drogue pour un ami mafieux. Ce boulot dur et solitaire lui convient parfaitement car, depuis l’accident de voiture qui a coûté la vie à ses parents, elle souffre d’une étrange affliction : elle voit les vivants tels qu’ils seront le jour de leur mort. Une épreuve difficile à vivre au quotidien, surtout qu’elle s’accompagne des apparitions fréquentes d’un fantôme dont Darya ne comprend pas le langage. Un jour, son patron lui propose un nouvel emploi : servir de guide à un étranger, Rempert Dal Magro. Dès qu’elle le voit, sa différence saute aux yeux de la jeune fille et amène celui-ci à se confier sur sa situation un peu particulière. Il est un vampire dont l’âge altère son mental. Schizophrène, il a tendance à perdre les pédales et sa mémoire s’efface à un rythme inquiétant. Aujourd’hui proche de la folie et de l’amnésie complète, il veut à tout prix achever des recherches entamées plusieurs années plus tôt pour remédier au problème. Les dernières pièces du puzzle se trouvent en Sibérie et il a besoin de Darya pour les retrouver. Mais la jeune fille ne risque-t-elle pas sa vie avec lui ?

 


Mon avis

Je tiens à remercier les Editions du Chat Noir pour ce service presse.

L’histoire se déroule en Sibérie où le lecteur suit les aventures de Darya Kovalevski, orpheline depuis un accident de voiture. Jeune fille de caractère, elle est passeuse de drogue pour un mafieux qui l’a pris d’affection.
Darya a un don assez déstabilisant depuis l’accident. Elle voit sur chaque personne les marques de leur mort. Difficile pour elle de lier des liens avec qui que ce soit, jusqu’au jour où son patron lui donne pour mission de servir de guide à un certain Rempert Dal Magro qui est le seul qu’elle voit tout à fait normalement. Et pour cause: c’est un vampire! Un très vieux vampire qui perd carrément la tête et qu’elle va aider à retrouver quelque chose qui doit lui permettre d’aller mieux.
La route vers ce remède sera semée d’embûche et de rencontres en tous genres. Pour le meilleur comme pour le pire.
Un grand merci aux Editions du Chat Noir pour cette belle découverte. J’avais craqué sur la couverture qui représente Darya avec une cicatrice dans un environnement glacial et intrigant. Cela annonce un personne féminin fort comme je les aime. Et le titre m’intriguait également. Autant vous dire qu’on ne voit le lien avec l’histoire qu’à la toute dernière ligne! J’avais quand même un a priori, je dois l’avouer… Encore une histoire de vampire! Mais l’auteur a su apporter un peu de nouveauté à ce thème déjà mille fois abordé.


L’intrigue générale est très bien ficelée. On se repère facilement entre les différents personnages, lieux, histoires. Cela nous permet de connecter plus facilement les différentes pièces du puzzle. Le don de Darya permet également de donner un nouveau tournant à l’histoire, promettant ainsi des aventures palpitantes pour la suite de cette série.


J’ai beaucoup apprécié les personnages de ce roman, surtout celui de Darya. A la fois forte et blessée, elle en devient très attachante. Son don est une malédiction car elle n’ose plus être en contact rapproché avec les gens. Son métier l’amène à voyager seule au cœur d’une Sibérie glaciale, ce qui est fait pour elle. 

J’ai également beaucoup aimé le lien qui unit la jeune fille à son patron et son garde du corps. De gros durs aux cœurs tendres qui ont pris d’affection la jeune fille. Cela ne peut que nous pousser à apprécier encore plus la jeune fille. La voir si aimée et protégée par d’autres, fait d’elle une personne qu’on voudrait aider. 
Par contre, je n’ai pas vraiment accroché au personnage de Rempert. Darya est fascinée par cet homme à l’élégance et au raffinement à l’italienne. Quant à moi, il m’a laissé de marbre. Il n’en reste pas moins intéressant dans le sens où il nous amène à nous questionner sur ce fameux remède qui pourra l’aider mais aussi provoquer de grands changements dans le monde des vampires.


Dans cette intrigue, d’autres plus secondaires viennent se greffer, se regroupant toutes à un moment du roman. Chacune d’elles nous fait rencontrer de nouveaux personnages tous plus intéressants les uns que les autres, amenant ainsi plus d’épaisseur à une intrigue déjà forte.
Je ne veux pas trop vous en dire sur les personnages secondaires car cela gâcherait un peu le plaisir de la lecture et des découvertes.

Je ne connaissais pas cette auteur, mais je dois dire que j’ai beaucoup apprécié sa plume. La lecture est très fluide, on ne s’ennuie pas. Lorsqu’il n’y a pas vraiment d’action, les descriptions des paysages glaciaux de la Sibérie viennent prendre le relais.
Un premier tome très réussi qui vous donne envie de connaître la suite des aventures de Darya, de son don et des vampires. 
Action, amour, danger et créatures fantastiques: un cocktail qui fonctionne parfaitement.

 

Publicités
commentaires
  1. whiteaker dit :

    Hmm il a l’air super intéressant ce livre ^^ Et ce n’est pas un thème trop courant, enfin d’après ce que tu en dis, le traitement a l’air bien fait. Belle chronique 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s