« Angela » Tome 1 de Julia M. Tean

Publié: 4 février 2017 dans Fantastique
Réédition: Août 2016 Edition: Rebelle Editions Genre: Fantastique

Réédition: Août 2016
Edition: Rebelle Editions
Genre: Fantastique

 


4eme couverture

 

Depuis qu’Isaac Hayden est entré dans ma vie, rien n’est plus pareil. Il est beau à se damner, mystérieux, sombre et il va mourir. Je le sais, je l’ai vu, comme j’ai vu mourir ma mère et ma meilleure amie. J’ignore si cette fois je serai assez forte pour combattre la mort, mais je suis prête à tout pour sauver ce bel étranger. Même si je dois me brûler les ailes…

 


Mon avis

 

Je remercie Rebelle Editions pour ce service-presse!

La solitude me pèse, c’est certain, mais c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour protéger les gens qui auraient le malheur de m’apprécier.

 

Angela est une ado anglaise qui vit seule avec son père depuis le décès de sa mère. La vie ne lui épargnant rien, elle perd également sa meilleure amie. Comble de l’horreur: elle avait prédit leur mort! Se sentant responsable, Angela a choisi de vivre en solitaire, protégeant ainsi les autres de ce qu’elle pense être une malédiction. Malgré tout, elle a une amie fidèle et pétillante, Déborah, mais cela ne l’encourage pas à aller vers les autres. Jusqu’au jour où l’arrivée d’Isaac au lycée va tout bousculer…
Irrésistiblement attirée par ce jeune homme dont le parfum l’ensorcelle, elle va progressivement voir sa vie changer, en apprenant plus sur son mystérieux passé et un futur plus qu’incertain.

« Angela » est une saga young-adult, mêlant différents univers: la romance et le fantastique. Si le côté fantastique m’a plu, je dois dire que j’ai moins accroché à la romance. J’ai du mal avec les coups de foudre, les êtres réunis par le destin. J’aime suivre la mise en place d’une relation, sentir les sentiments s’installer. Et ici, c’est de l’instantané, du feu d’artifice immédiat. Je reste sur ma faim de ce côté-là. Bien sûr, c’est mignon comme tout, et à la fois tragique. Mais ça ne m’a pas émoustillée plus que ça.

 

Par contre, j’ai beaucoup apprécié l’univers fantastique de ce roman. C’est un monde empli de magie dans lequel le lecteur évolue parmi les anges, affranchis, faucheurs et voleurs d’âmes. Je n’ai pas vraiment l’habitude de cette thématique, mais je dois avouer que je me suis laissée prendre aux jeu.
La mythologie revisitée par l’auteur est très intéressante. Elle a développé un univers complexe avec différentes castes, des règles et un fonctionnement propre à chacune. Je dois bien avouer qu’à un moment, dans la lecture, je me suis sentie un peu perdue dans toutes ces informations, mais tout est devenu clair assez rapidement.

 

Concernant les personnages, je dois bien avouer que j’ai eu du mal avec Angela. Je n’ai pas réussi à m’attacher à elle. Complétement perdue dans sa vie, elle m’a donné l’impression de faire la girouette, et cela m’a fatiguée au bout d’un monde. J’ai aussi été dérangée par le fait qu’elle accepte très facilement sa vraie condition. Même si elle a toujours su qu’elle était différente, je m’attendais au moins à quelques doutes et rejets. 
Par contre, j’ai aimé son côté fort, la solitude qu’elle s’impose pour ne pas faire de mal aux personnes qu’elle aime.
J’ai apprécié sa relation avec son père. Un personnage protecteur et qui aime sincèrement et tendrement sa fille. Déborah, sa meilleure amie est sa caution positive. Elle sait voir les choses du bon côté, redonner le sourire à son amie, la soutenir et l’écouter. J’ai beaucoup apprécié les affranchis et leur côté très atypiques et mystérieux. 
Quand à Isaac, j’ai été très mitigée à son sujet. Au début, je l’ai trouvé arrogant, aussi changeant qu’Angela. Mais son côté mystérieux a su attiser ma curiosité et très vite, je me suis interrogée à son sujet. Et s’il n’était pas ce qu’il montrait? On sent une vraie torture chez ces deux amoureux, on comprend que les choix qu’ils auront à faire vont les blesser plus profondément qu’ils ne le croient. 

 

Pour en revenir au roman dans sa globalité, j’ai aimé évoluer dans une atmosphère assez sombre et oppressante. Il est assez difficile de savoir qui fait partie du côté du bien ou du mal. Le lecteur est sans arrêt dans la méfiance. L’avancement de l’intrigue en elle-même participe à cette atmosphère. L’auteur dévoile des indices au compte-gouttes, alimentant ainsi le mystère.
Ajoutant à ceci, l’écriture simple et efficace rend ce premier tome totalement addictif!
Du fantastique, de la romance, du suspense, une mythologie complexe et une intrigue bien ficelée: le combo gagnant pour une série addictive! J’ai hâte de lire la suite des aventures d’Angela!

 

 

Publicités
commentaires
  1. […] – Sophie Jomain 3. « #Rebels » Tome 1 – Aspi Deth 4. « Angela » Tome 1 – Julia M. Tean 5. « Juste avant le bonheur » – Agnès […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s