« Rebels » Tome 1 d’Aspi Deth

Publié: 10 février 2017 dans Science-fiction
Parution: Décembre 2015 Edition: Deth Genre: Dystopie

Parution: Décembre 2015
Edition: Deth
Genre: Dystopie

 


4eme couverture

 


Afin de lutter contre la politique discriminatoire de son pays, Enora décide d’intégrer la célèbre Sélection. Sa mission consistera à séduire le partenaire qui lui sera attribué afin de procurer des informations confidentielles au groupe de résistants auquel elle appartient secrètement. Mais lorsqu’elle revoit Aldon après plusieurs années, c’est contre ses propres sentiments qu’elle devra lutter. De son côté, Vigdis, modératrice de #Rebels, réseau social de la résistance, va devoir décider de son degré d’implication dans cette guerre qui s’annonce, quitte à mettre en danger les personnes qui lui sont chères. WE ARE #REBELS.

 


Mon avis

 

Vous, membres de #Rebels, à qui aucune information n’échappera, n’ayez qu’un mot en tête, celui de la vérité, celui du peuple, celui de la résistance :
#Rebels.
« SAVE YOUR HUMANITY, FOLLOW US BECAUSE WE ARE #REBELS! »
(Sauve ton humanité, suis-nous parce que nous sommes des rebelles)
Article signé Black_Unicorn

 

Nous sommes en 2024. Le monde est surpeuplé et vit sous la dictature d’hommes incompétents et dangereux. Des mesures drastiques sont prises pour épargner ce monde qui se meurt: les plus faibles seront mis de côté, affaiblis ou encore tués! Comment éviter une rébellion? En interdisant le net et la langue anglaise, en interdisant les manifestations et toutes volontés de sortir du « moule » (L’homosexualité est illégale. La gémellité est une abomination)
Malgré ces précautions excessives et inhumaines, des personnes vont tenter d’agir, chacun à leur façon. Nous allons suivre Vigdis, qui dirige la résistance sur le net, via son blog; Enora qui cherche des réponses sur la disparition de sa jumelle et va entrer au cœur de la base ennemie; ou encore Eden qui représente la résistance armée.
La première saga d’Aspi Deth, « Les Velasquez » a été un vrai coup de cœur. Je dois avouer que j’avais un peu peur de lire cette nouvelle saga, dans un genre totalement différent de la première. J’ai mis un peu de temps avant de me lancer. Et je dois bien avouer que je le regrette. L’auteur a ce don de nous embarquer complètement dans son roman grâce à un style simple, sans chichi mais tellement agréable et une intrigue captivante. Le petit plus de l’auteur, c’est de créer des personnages auxquels on s’attache facilement (avec le petit bonus qui fait toujours plaisir: des beaux mâles qui font monter la température!). Aucun n’est laissé de côté, personnage principal ou secondaire. Ainsi, à travers chacun, nous découvrons l’univers dans son ensemble, sous différents aspects. Cela nous permet de connaître le fonctionnement de la résistance, au travers de Vigdis, Eden et ses compagnons, mais aussi  le fonctionnement de l’ennemi avec l’infiltration d’Enora dans la « Sélection » et le personnage d’Aldon, le soldat.

 

J’apprécie tout particulièrement le travail effectué par Aspi Deth pour créer l’univers de cette dystopie. L’idée du monde sous une dictature et du mouvement de résistance n’est pas originale en soi, c’est le traitement qui en est fait qui l’est. Bien sûr, cette dystopie en rappelle d’autres, même si je n’en ai pas lu des tonnes, on ne peut que faire certains rapprochements. L’auteur a d’ailleurs travaillé jusqu’aux petits détails puisque les prénoms dépendent tous de la région d’origine. Nous nous retrouvons avec des prénoms très originaux, assez difficiles à retenir, je dois avouer, mais qui nous permettent de les situer immédiatement.
J’ai particulièrement aimé l’idée de la « Sélection ». Assez glauque, je dois dire, mais vraiment une idée originale pour permettre à Enora de pénétrer dans l’antre du loup. C’est en quelque sorte une prostitution de jeunes filles qui tentent de mettre le grappin sur un des soldats afin de vivre un peu mieux. Cette sélection est d’autant plus intéressante et captivante qu’Enora n’a pas du tout sa place dans cette univers. Elle n’est pas prête à se donner au premier venu, elle est juste là pour trouver des informations sur sa jumelle et permettre à la résistance d’avoir un infiltré chez l’ennemi et d’avoir de nouvelles cartes à jouer pour gagner la lutte. 

 

L’intrigue dans son ensemble est captivante! Nous ne nous ennuyons pas un instant! Les personnages sont développés ni trop ni trop peu, de sorte de permettre aux lecteurs de s’attacher à eux, ou tout du moins de nous questionner sur eux, tout en laissant une marge de découverte pour la suite de la saga. 
Les thèmes abordés sont très intéressants et actuels. C’est un combat pour la liberté, la liberté d’être ce que l’on est. C’est aussi la lutte contre l’intolérance, l’absurdité du conformisme. 
Ce premier tome est pour moi une réelle réussite. J’ai hâte de lire la suite, surtout avec cette fin qui nous donne clairement envie de détester Aspi Deth!!! 
Action, romance, suspense, angoisse, écriture addictive! Un cocktail parfait pour un début de saga et créer de nouveau un vrai coup de cœur!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s