« L’arrière-petite-fille de Madame Bovary » Tome 1 de Bernard Marcoux

Publié: 31 mars 2016 dans Romance
Tags:, ,
Parution: Décembre 2014 Edition: Rebelle Editions Genre: Romance

Parution: Décembre 2014
Edition: Rebelle Editions
Genre: Romance


4eme couverture

Béatrice, 38 ans et sans enfant, est mariée à Laurent qui semble ne plus la désirer. Elle décide donc de prendre un amant alors que son mari doit partir en stage en Afrique du Nord pour six mois. Elle se dit que ce n’est pas grave, qu’il n’y aura pas de conséquences. Et pourtant…


Mon avis

Je tiens à remercier Rebelle Editions pour ce service presse.

rebelle éditions


Comme le précise la maison d’édition, ce livre, malgré son titre, n’a rien à voir avec le roman « Madame Bovary ». Bien sûr, il y a quelques liens que l’on peut faire avec l’histoire d’Emma Bovary notamment le sujet principal: l’héroïne est une femme mariée qui s’ennuie de sa vie et va prendre un amant pour donner un nouvel élan à son existence. Mais cela s’arrête là.

Béatrice approche de la quarantaine et fait le point sur sa vie: son mari ne la désire plus et elle s’ennuie. Durant une conversation téléphonique au travail, elle a un premier contact avec un homme qui l’intrigue. Lorsque son mari part pour raison professionnelle pour les six prochains mois, elle décide d’en savoir plus sur l’inconnu et va le suivre un certain temps, avant qu’ils ne décident tous les deux de faire connaissance. Leur relation démarre très vite, basée sur le sexe bien évidemment mais surtout sur l’échange, la communication, le désir. Ils décident de profiter de cet amour jusqu’au retour du mari.

Si l’histoire est assez simple, très romancée, elle devient vite ennuyeuse. Personnellement, j’espérais un peu d’inattendu, mais rien n’est venu. Ça manque très vite de rythme une fois que la relation se met en route. Vu le côté très « cérébral » ou romantique de leur relation, on s’attend presque à une relation amoureuse platonique. Mais non, il y a du sexe qui semble plus que plaisant pour eux, mais qui m’a ennuyée plus qu’autre chose.

La plume de l’auteur est plutôt agréable, l’écriture est riche et parfois poétique. Cela donne une dimension spirituelle au roman qui célèbre l’amour, bien sûr, mais aussi le désir (charnel, émotionnel, artistique et intellectuel) Ici l’amour est traité de manière très originale par rapport aux autres romances que j’ai pu lire. C’est à la fois très moderne, par rapport à l’histoire d’Emma Bovary et très classique, par rapport à l’écriture très littéraire.

Si je n’ai pas vraiment accroché à cette romance qui m’a vite ennuyée car le cheminement était un peu sans saveur et la fin semblait couler de source, je dois bien avouer que la façon dont elle est traitée est très intéressante. Alors, si vous êtes un peu curieux, je vous invite à lire cette romance originale.


Roman lu dans le cadre d’un service-presse proposé par Rebelle Editions

rebelle éditions

Publicités
commentaires
  1. […] Tome 1 – Gail Carriger 24. « Baby blues » – Lana Calzolari 25. « L’arrière-petite-fille d’Emma Bovary » – Bernard Marcoux 26. « Nekromantia » Episode 4 – Rose Berryl 27. « Alice au […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s