« Les étoiles de Noss Head » de Sophie Jomain

Publié: 28 août 2016 dans Fantastique, New Adult
Parution: Octobre 2014 Edition: J'ai lu (Paru également chez Rebelle Editions et France Loisirs) Genre: Fantastique

Parution: Octobre 2014
Edition: J’ai lu (Paru également chez Rebelle Editions et France Loisirs)
Genre: Fantastique

 


4eme couverture

 

À presque 18 ans, Hannah enrage de devoir subir un nouvel été à Wick, petite ville portuaire écossaise. Il n’y a pas plus ennuyeux que cet endroit pour une citadine de son âge. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Leith. Il est bâti comme un roc et possède les plus beaux yeux qu’elle ait jamais vus. Qu’importent les rumeurs qui courent au sujet du jeune homme… l’attirance est immédiate, réciproque et irrépressible.
Puis tout bascule. Le conte de fées se transforme en cauchemar et le destin d’Hannah est scellé. Leur relation résistera-t-elle à l’inimaginable ? Sauront-ils vaincre le pire ? Car les légendes sont parfois plus réelles que l’on croit.

 


Mon avis

 

– Tu sembles si convaincue de leur existence !
Elle me regarda avec un sourire en coin.
– Et pourquoi ne le serais-je pas ? Certains croient bien en un dieu qu’ils n’ont jamais vu.


Depuis un bon moment déjà, je veux commencer cette série. J’avais donc choisi de sélectionner ce premier tome pour mon Challenge ABC Littérature de l’Imaginaire 2016 histoire de me motiver un peu.

La couverture de cette édition « J’ai lu » est juste magnifique! C’est celle que je préfère de toutes les éditions parues.

Hannah, jeune parisienne de bientôt 18 ans, part en vacances à contre-cœur. Comme chaque année, ses parents et elle passent les deux mois d’été dans le manoir de la grand-mère, à Wick, en Ecosse. Dépitée à l’idée de passer de longues semaines ennuyeuses, loin de sa meilleure amie, elle fera une rencontre assez inattendue avec un certain Leith Sutherland, charismatique et mystérieux beau mec! Les vacances prennent une autre tournure et l’amour pointe le bout de son nez. Mais les choses vont se gâter. Qui est réellement Leith, si énigmatique et provoquant le malaise chez certains?
Et bien, je ne vais rien vous dire, ça gâcherait la surprise, même si je dois l’avouer, on le comprend très vite dans ce premier tome.

Au début de ma lecture, j’ai vraiment eu du mal parce qu’il y a pas mal de similitudes avec la saga « Twilight ». Par la suite, l’histoire évolue et Sophie Jomain a su créer sa propre ambiance et sa mythologie. Malgré tout, le schéma général reste classique: une humaine tombe amoureuse d’une créature fantastique et risque sa peau à cause de cette union. Heureusement, l’histoire de ces créatures est bien développée et sort un peu de l’ordinaire.

 

Gros point positif: le cadre de ce roman: l’Ecosse. Ça fait voyager le lecteur, avec ces paysages plein de légendes et de charmes. Un cadre idéal pour cette histoire!

Les personnages m’ont plu, même s’ils auraient pu être plus approfondis, je pense. Hannah est jeune, et ça se ressent. Elle est un peu naïve, limite mièvre et coincée. Bref, je n’ai pas vraiment accroché à elle. Leith, quant à lui, est plus énigmatique et charismatique. J’ai beaucoup plus accroché. Malgré son côté « homme fort », il a des faiblesses qui le rendent très intéressant. On comprend assez vite son secret et j’ai eu du mal à comprendre le temps qu’il a fallu à Hannah pour comprendre de quoi il s’agissait. Je n’ai pas vraiment été emballée par leur histoire d’amour.
Sa famille est attachante (Bon, son père un peu moins, mais en apprenant son histoire, je l’ai un peu plus compris, et il devient moins détestable) surtout Al et Bonnie dont j’aurais aimé en savoir plus.

J’ai adoré le personnage de Gwen, atypique, déluré. J’espère qu’on la retrouvera dans le prochain tome  pour continuer à faire sa connaissance puisque finalement on connaît peu de choses sur la meilleure amie de Leith.
Quant au méchant de l’histoire, j’ai bien aimé son côté tordu. Un peu moins le fait d’avoir compris très vite de qui il s’agissait.

J’ai un peu regretté ce côté très prévisible dans ce roman. On comprend vite qui est Leith, qui est le prédateur, etc. Un peu plus de suspens m’aurait bien plu!

Si l’écriture est agréable et fluide, l’univers plutôt intéressant et promettant d’évoluer dans le bon sens, ça reste tout de même très « Young adult ». En tout cas, ce premier tome, malgré quelques défauts, m’a donné envie de découvrir la suite!

 


Roman lu dans le cadre des challenges:

challenge ABC de l'imaginaire
Challenge littérature de l'imaginaire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s