« Harry Potter » Tome 5 de J.K.Rowling

Publié: 28 février 2016 dans Fantasy
Tags:, ,
Edition: Folio Junior Genre: Fantasy Jeunesse

Edition: Folio Junior
Genre: Fantasy Jeunesse

 


4eme couverture


À quinze ans, Harry entre en cinquième année à Poudlard mais il n’a jamais été aussi anxieux. L’adolescence, la perspective des examens et ces étranges cauchemars… Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour. Le ministère de la Magie ne semble pas prendre cette menace au sérieux, contrairement à Dumbledore, le directeur du collège de Poudlard. La résistance s’organise alors autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours…


Mon avis

 

Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche… il naîtra de ceux qui l’ont par trois fois défié, il sera né lorsque mourra le septième mois… et le Seigneur des Ténèbres le marquera comme son égal mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore… et l’un devra mourir de la main de l’autre car aucun d’eux ne peut vivre tant que l’autre survit… Celui qui détient le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres sera né lorsque mourra le septième mois…



Harry passe l’été chez les Dursley, comme chaque année. Cette fois-ci, l’ambiance est différente: il n’a pas de nouvelles de ses amis et guette en vain des nouvelles du retour de Voldemort. Attaqué par des détraqueurs, il doit se défendre en jetant le sort du Patronus. Comme il n’a pas le droit de se servir de la magie, il se retrouve convoqué au Ministère de la Magie. En attendant l’audience, il est amené chez Sirius, son parrain. Il se rend compte alors que la lutte contre Voldemort s’organise… sans lui! L’Ordre du Phénix, voit le jour. Ou plutôt renaît de ses cendres car elle avait déjà eu un rôle lors de la première lutte contre Vous-savez-qui! Le ministère, lui, nie en bloc le retour de Voldemort. L’organisation est donc clandestine et doit se faire dans l’ombre… Retour à Poudlard pour nos trois adolescents. Une rentrée dans une ambiance bien particulière.

 

Ce tome est le plus long de la saga. L’auteur prend son temps pour mettre l’intrigue en route, pour développer tout un tas de points qui ont besoin d’être étoffés. Elle ne lésine pas non plus sur le développement des personnages pour mon plus grand plaisir!

Comme je l’avais dit dans la chronique du précédent tome, les personnages grandissent. Ils ne sont plus des enfants mais des adolescents avec les difficultés qui en découlent: amourettes, disputes, incompréhension. Bien sûr, tout ceci pourrait sembler anodin par rapport à l’intrigue principale, mais ça a son importance. On s’est tellement attaché aux différents personnages qu’il est toujours intéressant de les voir grandir et évoluer. Il est aussi important de les voir évoluer eux-mêmes et dans leur relation à l’autre pour comprendre les futures réactions face aux événements. Ils doivent trouver une place dans la lutte finale. D’où l’introduction d’un nouveau personnage, Luna, une sorcière un peu fofolle, fille du directeur du Chicaneur, un journal indépendant. On en apprend également un peu plus sur Neville, qui grandit et prend de l’assurance.
D’ailleurs, on sent aussi une certaine dégradation dans la relation Harry-Dumbledore. On a vraiment du mal à comprendre pourquoi, avant que tout ne s’éclaire à la fin de ce tome. Cette relation comme celle d’Harry et Rogue vont forger le jeune sorcier et l’aiguiller petit à petit vers le jeune homme qui va devoir affronter Vous-Savez-Qui!

 

Comme à chaque rentrée, l’école accueille un nouveau professeur. Cette année, il s’agit d’Ombrage qui fait partie du Ministère de la Magie. Cela ne présage rien de bon quand on comprend que le Ministère vient se mêler des affaires de l’école… Et les événements ne vont pas nous donner tort. J’ai beaucoup apprécié détester ce personnage. Si elle est horrible, elle a permis aux élèves de se souder, de créer une vraie dynamique de groupe. Et ceci est nécessaire dans le climat actuel et la lutte à venir. Plutôt que de les soumettre, la détestable Ombrage va les faire évoluer!

 

L’intrigue est plus sombre, toujours aussi bien menée malgré la complexité des choses. L’écriture est moins « jeunesse » et invite le lecteur dans un univers plus angoissant avec des conspirations, des groupes secrets et des rebondissements multiples. On ne peut s’empêcher de faire des parallèles avec notre propre Histoire: celle de personnages assoiffés de pouvoir, de la chasse aux hybrides, de la désinformation et de la propagande.

L’univers ne cesse de s’enrichir, les personnages de s’étoffer, les circonstances de se préciser. Le lecteur sent que le vrai danger approche. On peut le sentir sans savoir ce qu’il va se passer. Cela crée une atmosphère très particulière pendant la lecture. Nous sommes en attente permanente même si l’intrigue continue à avancer. De nouveau, la fin du tome sera marquée par la perte tragique d’un des personnages mais aussi par l’éclaircissement d’une partie du mystère « Harry Potter ». Le lecteur n’est plus épargné et sait qu’il doit s’attendre à tout désormais…
Un cinquième tome tout aussi efficace que les précédents. Les ingrédients sont réunis pour nous faire passer un bon moment de lecture. Les mystères s’éclaircissent tandis que d’autres naissent. L’ambiance sombre devient oppressante. La suite nous promet de belles aventures et découvertes!


Roman lu dans le cadre du Challenge Littérature de l’Imaginaire

Challenge littérature de l'imaginaire

 

 

Publicités
commentaires
  1. […] de J.K. Rowling et sa célèbre école de magie. Mes chroniques des tomes 1, 2, 3, 4, 5, 6 et […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s